Allaitement maternel et Islam

Dernière mise à jour : mai 10



Aujourd’hui les bienfaits scientifiques de l’allaitement maternel sur la santé de la maman et du bébé ne sont plus à prouver.

En effet, la science est capable de nous dire avec exactitude chaque bénéfice de l’allaitement maternel. Mais voyons ce que nous dit l’Islam sur l’allaitement maternel.

Parmi les bienfaits de l’allaitement


· Il préserve la maman du cancer du sein (en diminuant le risque de moitié).

· Il favorise le lien de maternage avec bébé.

· C’est économique puisque c’est gratuit.

· Il aide à se remettre plus vite de l’état de grossesse. En effet l’utérus se résorbe plus vite grâce à la libération de l’hormone de l’ocytocine pendant l’allaitement.

· Il aide à perdre le poids de la grossesse (surtout valable pour les allaitement longue durée)

Les bénéfices pour le bébé

· Il diminue le risque d’obésité.

· Il diminue risque d’allergies.

· Il répond aux besoins physiologiques de succion du bébé, et permet de le rassurer.

· Il couvre tous les besoins nutritionnels du bébé au fil du temps.

· Il renforce les défenses immunitaires.

· Une fois adulte, les personnes qui ont été allaité ont une tension artérielle plus basse que les personnes non allaitées. Elles ont aussi une cholestérolémie plus basse et sont moins exposées au diabète de type 2.



Le lait maternel est tellement bénéfique que l’OMS (Organisation mondiale de la santé) recommande un allaitement exclusif pendant au minimum 6 mois, voire jusqu’à 2 ans avec une diversification alimentaire.

2 ans, c’est exactement la durée qui nous a été recommandé en Islam ! Intéressant non ?

« Et les mères, qui veulent donner un allaitement complet, allaiteront leurs bébés deux ans complets. [...] » (Sourate Baqarah, verset 233)


L’Islam n’a donc pas attendu les recommandations de l’OMS pour savoir que le lait maternel est bénéfique à l’enfant jusqu’à 2 ans. L’islam va même encore plus loin, en nous enseignant que l’allaitement maternel est un droit du nourrisson sur sa mère.

La production du lait maternel n’est autre qu’un miracle d’Allah. En effet, le lait maternel est une alliance unique d’acides gras, de sucre, de minéraux, de protéines, de vitamines et d'enzymes. Tout cela favorise la croissance optimale du bébé et la maturation de son cerveau.

Cette association de nutriments le rend unique, aucune préparation pour nourrisson (biberon) ne peut copier les nutriments contenus dans le lait maternel, ni les bienfaits qu’il procure.

Aucun lait « artificiel » n’est capable d’adapter sa composition au fil des jours, des mois. Le lait maternel s’adapte même au fil d’une tétée soubhanAllah !


Il est à noter que les bénéfices de l’allaitement seront proportionnels à la durée de l’allaitement in sha Allah. Mais il ne faut pas culpabiliser, l’essentiel est de faire du mieux que l’on peut.


Allaitement et immunité


Dans le ventre, les bébés sont préservés et protégés de tout virus et bactéries. Quand ils naissent, leur système immunitaire est immature.

En allaitant, la maman transmet ses propres anticorps à son enfant, on les appelle les IgA (Immunoglobulines A). Le colostrum est particulièrement riche en IgA c’est pourquoi j’invite toujours les mamans que j’accompagne en allaitement à ne pas négliger les tétées du colostrum dès la naissance, même si elles ont l’impression que c’est insuffisant.

Ces anticorps permettront de développer la première immunité de bébé, celle-ci évoluera au fil du temps et sera définitive vers 6-7 ans.

Le lait maternel procure donc à l'enfant une immunité inégalée contre les bactéries et les virus rendant la muqueuse de l'intestin du bébé imperméable aux agents infectieux.

Grâce à leur système immunitaire acquis via l'allaitement, les bébés nourris au sein ont dix fois moins de chances d'être hospitalisés pendant la première année de vie que les bébés nourris au biberon de préparation pour nourrissons, cinq fois moins de risque d'être touchés par des gastro entérites à rotavirus et subissent trois fois moins d'affections diarrhéiques.



Mais attention le lait maternel a beau être extraordinairement complet il n’en reste pas moins magique. La maman devra faire particulièrement attention à apporter les nutriments nécessaires à sa propre alimentation et à celle de bébé.

En effet, la qualité de l’allaitement dépend aussi grandement de la qualité de l’alimentation. D’une part pour couvrir les besoins de la maman lors de l’allaitement sans creuser dans ses réserves et donc éviter les carences et grosse fatigue. Et d’autre part pour transmettre de bons nutriments à bébé. L’hydratation est aussi très importante, là encore.

Une alimentation diversifiée, saine riche en fer, oméga 3, fibres, glucides de qualité, protéines et minéraux est à privilégier.

Le fer par exemple ne peut pas être synthétisé par l’organisme il faudra impérativement l’apporter par l’alimentation.

Il faut garder en tête que le système immunitaire est intimement lié au microbiote qui est lui-même directement lié à l’alimentation et l’hygiène de vie.


Un accompagnement personnalisé avec une naturopathe formée en allaitement permet de couvrir les besoins durant cette période particulière tout en accompagnant naturellement la physiologie de l’allaitement et en faisant le point sur votre allaitement. Il est aussi important d’apporter le soutien nécessaire aux mamans allaitantes et les aider à surmonter les difficultés si elles se présentent.


Enfin, pour finir je tiens à féliciter toutes les mamans allaitantes. L’allaitement est littéralement un don de soin, un don d’énergie, un don d’amour, un don de temps. Mes félicitations ne sont rien face aux hassanets gagnés auprès d’Allah, al hamdoulillah. Quelle miséricorde !

Je salue toutes les mamans que j’ai suivi, toutes les warriors qui ont rencontré des difficultés lors de leur allaitement et qui n’ont pas baisser les bras envers et contre tous. Qu’Allah vous récompense par la meilleure des récompenses mes sœurs.



Mariam Dramé

Naturopathe certifiée

Diplômée en diététique et nutrition thérapeutique

Diplômée en périnatalité et allaitement


Pour prendre RDV pour un suivi allaitement, ICI

Pour aller plus loin sur le sujet https://www.who.int/features/factfiles/breastfeeding/fr/

Posts récents

Voir tout

La datte